La Prestic Ouiston

     Repérée très tôt par Le Bon Marché et Mme Régine Bérault, directrice artistique (LVMH), Laurence Mahéo développe des pièces uniques, qui deviennent en 2010 une collection sous l’impulsion bienveillante de Mme Bérault.
Laurence Mahéo est une personnalité à part.
Styliste et fondatrice de La Prestic Ouiston, marque française de prêt à porter haut de gamme, elle est également ostréicultrice et dirige le domaine familial breton.
Autodidacte, Laurence Mahéo se singularise par un style très personnel porté sur les matières luxueuses, particulièrement sur le twill de soie.
Cette collectionneuse, très littéraire, prône un retour à l’élégance et s’adresse à des femmes cultivées et connaisseuses en recherche d’unicité, d’artisanat précieux et de créativité.
Elle collabore dans ces deux métiers avec différents artistes dans un univers particulier où rareté et authenticité sont les mots clés d’un nouveau style très libre.

       Ainsi est née une marque française inclassable, hautement qualitative, dont la proposition forte, originale est très désirée.

      Cette créativité et l’originalité de la marque et de son univers, la font remarquer très tôt, dès 2012 par la Presse, mais aussi par différents acteurs financiers du Marché comme Mode et Finance, en relais avec l’IFM, mais également par les meilleurs agents mondiaux commerciaux showroom mode.

Gravures Tissus
Broderie oiseau

     Artisanat, tradition, virtuosité

      La Prestic Ouiston travaille auprès d’artisans dont nous mettons en évidence le savoir-faire tel que des broderies main faites au Rwanda, des sabots fabriqués en Bretagne, et dont le cuir est peint à Paris par un artisan…

      Notre atelier parisien de mesure propose une ligne de pièces uniques s’adressant à une clientèle privilégiée et en mal d’unicité et perpétue le savoir-faire de la couture française.

     La Prestic Ouiston présente uniquement deux collections annuelles très créatives aux collaborations fortes. La marque est en adéquation avec la prise de conscience des plus grands stylistes actuels, soit le retour au slow fashion et signe le refus du vêtement consumériste.

     Modernité, interactivité artistique

     Témoignages et Engagements des artistes intimes de la marque : Laurence Kiberlain, Alain Passard, Marie-Sophie Wilson, Paulette Zoutes, Audrey Marnay, Eric Frechon, Sophie Fontanelle, Eric Foussart, Jacques Dereux, Ines de la Fressange, Pierre Mahéo, Paul Andreux, Thomas Erber, Vincent Loiret, The Drawer, Deborah and Christian Liaigre….

     Chaque collection est adossée à une revue bi-annuelle. Elle met en visibilité les collaborations artistiques, les portraits et interviews de nos artistes, des inspirations de la collection, les photos des collections et propose un contenu éditorial très libre avec des rendez-vous d’expressions : poésies, voyages, musiques…

    La Prestic Ouiston invite à chaque collection un artiste à créer un mobilier en cohérence avec l’inspiration de la saison ayant vocation à scénographier la présentation de la collection lors de différents événements.

     Ces mêmes artistes seront invités lors de résidences artistiques au chantier ostréicole breton. Ainsi naissent des ponts artistiques et conceptuels entre la Maison de couture La Prestic Ouiston et l’ostréiculture traditionnelle La Maison Mer.

Fleurs élégance abricot
Portrait Laurence Mahéo

     La Maison Mer

     Laurence Mahéo défend un mode cultural traditionnel.
C’est en 2006, après la disparition soudaine de son père qu’elle reprend la direction du domaine familial ostréicole dans le golfe du Morbihan, sans cesser de développer sa marque de prêt-à-porter haut de gamme. Autodidacte, passionnée par la nature, elle apprend des archives familiales, voyage, notamment au Japon et aux États-Unis.

     Avec conviction, elle décide de perpétuer l’ostréiculture telle que son père, son grand-père et son arrière grand-père la pratiquaient au plus proche de la nature, en respect total de la saisonnalité. Du terroir familial emblématique situé au pied de l’île de Gavrinis à la sortie du golfe du Morbihan, elle lance La Gavrinis, une huître plate d’exception affinée sur les parcs du même nom, aux eaux translucides et aux sols clairs. Dès 2007, cette huître gourmet lui ouvre les portes des meilleures tables parisiennes, notamment celles de messieurs Alain Passard et Jean-Louis Costes.

     En 2011, elle ouvre avec son mari le restaurant de fruits de mer Atao, comptoir parisien emblématique de ses convictions, ni congélateur ni micro-onde ne viennent modifier la cuisine des produits frais du jour. Relayé par les meilleurs sites au monde (Le Fooding, Goop,…) et encensé par la critique, Atao est un succès.

     En septembre 2016, Laurence Mahéo lance sa seconde marque d’huîtres : La Maison Mer, une huître creuse d’exception, née et élevée en mer qui met en visibilité l’ostréiculture traditionnelle encore présente sur les différents bassins français.